Home Billets d'humeur

Billets d'humeur

Featured posts

De la grève (2): une question d’éthique

J’étais en Loge hier soir, toujours malgré ces grèves qui nous obligent à limiter nos déplacements. Nous avons pu néanmoins ouvrir nos travaux, en nous associant à deux autres Loges. J’ai pu toutefois voir...

De la grève

J’étais en Loge hier soir, et ce malgré les grèves diverses. Bon, j’ai la chance d’habiter et d’être employé pas trop loin de ma Loge, et j’ai pu prendre mes dispositions (même si la...

Joyeux anniversaire!

J’étais en Loge hier soir, et je me suis rendu compte que j’en étais à mon 52e texte hebdomadaire. Ce qui signifie mathématiquement que ma contribution à ce blog a débuté depuis un an !...

Du contrat social

J’étais en Loge hier soir, et nous avons évoqué les grands philosophes des Lumières, ceux qu’on devrait réétudier à la lueur de l’obscurantisme ambiant. Je repensais à Rousseau et Montesquieu, qui, parmi les premiers...

La question du mal: quand spéculer tue

J’étais en Loge hier soir, un peu malade. L’hiver arrive et ma sphère ORL n’aime pas trop ça. Pendant la mauvaise saison, j’accumule rhinites, rhino-pharyngites, laryngites, sinusites et autres angines, trachéites, etc. De là...

Gloire au travail? Mon oeil. Un désastre à venir

J’étais en Loge il y a quelques temps, enfin plus précisément à un déjeuner de fraternelle. J’avoue que ce que j’y ai entendu m’a laissé un peu sceptique. Nous devions discuter entre professionnels du...

Gloire au Travail? Mon oeil. Voici mon nouveau collègue, R2-D2.

J’étais en loge hier soir, comme souvent passablement agacé par la bêtise de mes contemporains. Ou plus précisément la connerie qui habite les dirigeants d’entreprise et les pousse à prendre des décisions réellement ineptes....

Gloire au Travail ? Mon œil ! Quand travailler tue.

J’étais en Loge hier soir, passablement choqué par les actualités, du moins celles qui ne sont pas occultées par tel ou tel phénomène médiatique. Je repensais aux suicides d'enseignants, et plus au suicide de...

Le banquier au cœur sec

J'ai appris hier qu'un homme était décédé durant l'été à l'âge honorable de 89 ans. Le notaire qui avait en charge son testament eu la surprise cette semaine de découvrir que le défunt possédait...

Lettre à un ami trop tôt disparu

J’étais en Loge hier soir et, à l’occasion d’une Tenue funèbre, je repensais à mes morts, surtout à toi, mon vieil ami disparu. On s’était rencontré, ou plutôt croisé, une première fois lors de...

LA TENDANCE