FRANC-MAÇONNERIE : La mixité c’est déjà dépassé

Une série d’articles proposée par France Fourcade – S∴ de la G∴L∴F∴F∴

Article 4/5 : Est-ce bon signe pour le futur de la Franc-maçonnerie ?

Pour rassurer immédiatement les conservateurs ou du moins les amoureux de la tradition, qu’ils sachent d’ores et déjà que notre futur ne leur retirera rien de ce qui fait leur miel. En effet, si nous prenons un parallèle dans la société profane, les écoles d’avant 1957 étaient mono-genres. Puis telle une révolution tranquille, la mixité est devenue la norme. Pourtant, rien n’empêche quiconque d’intégrer une école privée de type mono-genre. Il est vrai qu’elles sont devenues des exceptions, mais elles existent toujours pour répondre à un besoin bien concret.

Par conséquent, si nous transposons ce schéma à la Franc-maçonnerie, nous constatons que la majorité des Loges est aujourd’hui mono-genre. Essayons de nous projeter un instant dans le futur. Imaginons qu’un changement de discours entraine un afflux massif de Sœurs. Cela ferait aussitôt grossir les effectifs féminins des Obédiences. Par le principe de répartition entre mixte et mono-genre, chacune pourrait trouver le type de Loge qui répondrait à ses aspirations.

Il faut reconnaitre qu’il serait assez injuste de priver les Sœurs ou les Frères qui le souhaitent du cloisonnement des genres dont ils ont besoin. Mais en même temps, est-il juste de constater une telle disparité entre les hommes et les femmes entrainant un tel déséquilibre dans le paysage maçonnique français ?

Ce problème est intimement lié à notre époque mouvante. Une Sœur me confiait récemment avec malice et provocation que tout ce déséquilibre se gommera naturellement avec le remplacement des Frères et des Sœurs de la génération du XXè siècle. Il est vrai que la jeune génération aura évolué dans un univers de mixité et de métissage des genres et des populations. Cela entrainera fatalement une forme de banalisation qui rend à moyen terme tout autre modèle minoritaire pour ne pas dire discriminatoire.

Aucune assemblée humaine ne peut perdurer si elle ne s’inscrit pas dans les mœurs de son époque. Même s’il s’agit d’une assemblée occulte ou discrète, elle doit être en parfaite résonnance avec son temps. Il est certain que les freins au changement ne manquent pas. Ils existent et ils joueront leur rôle de ralentisseur, mais en aucune manière ils ne pourront infléchir la courbe du changement en route.

(A demain pour la suite…) Lire l’article 1/5 cliquez ici – Lire l’article 2/5 cliquez ici – Lire l’article 3/5 cliquez ici

1 commentaire

  1. Aveuglement de la pensée ! A force de vouloir avoir raison, l’évidence disparait !
    Après une carrière dans l’éducation nationale, je peux témoigner des ravages de l’aveuglement idéologique qui a conduit au collège unique mixte. Cela a laissé pour compte mes enfants de milieux défavorisés qui n’ont pas le back ground pour les aider et cela a conduit à une baisse de niveau chez les garçons et à une affaiblissement des filles dans les carrières scientifiques. Mais bien sûr tout ça n’est pas politiquement correct, donc line faut ni faire des études sur le sujet ni même l’évoquer ! Alors penser que le “progrès” de l’humanité c’est aller vers la mixité partout y compris dans l’initiatique c’est faire preuve du même aveuglement idéologique.

Répondre

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici