Ne tardons plus pour que le monde reprenne des couleurs. Quatre premières tâches urgentes :
1 Maîtriser les épidémies
2 Sauver les 22 000 enfants qui meurent chaque jour de faim ou de violences.
3 Développer une stratégie pour une contraception choisie.
4 Étudier et mettre en place tous les moyens, préconisés par une recherche mondiale, pour réorienter l’agressivité des humanimaux mâles.

Cet article résulte du pillage éhonté de quatorze ouvrages de qualité

MONIQUE ATLAN, ROGER POL DROIT
Une enquête philosophique sur ces révolutions qui changent nos vies
L’Harmatan 2012

FRÉDÉRIC LENOIR
La guérison du monde
Fayard 2012

JEREMY RIFKIN
La troisième révolution industrielle
Comment le pouvoir latéral va transformer
l’énergie, l’économie et le monde
Les liens qui libèrent.2012

GIL GARIBAL
ABC de l’Analyse Transactionnelle
Editions Grancher

YUVAL NOAH HARARI
Sapiens, une brève histoire de l’humanité 2015 Albin Michel
Homo deus, une brève histoire de l’avenir 2017 Albin Michel

JEAN-JACQUES CHARBONIER
Cette chose.
Éditions First 2017

FRÉDÉRIC. LENOIR
Les métamorphoses de Dieu ; La nouvelle spiritualité occidentale.
Plon 2003

FRANZ DE WAAL
Le singe en nous
Fayard/Pluriel 2017

DESMOND MORRIS
Le singe nu
Grasset 1968

CARL HONORÉ
Éloge de la lenteur.
Marabout 2017

BORIS CYRULNIK
Mémoires de singe et paroles d’homme
Hachette 1983

HENRI EY
Psychiatrie animale sous la direction de Abel. Bion et d’Henri.Ey
1964

MICHEL RAGON
La voie libertaire
Plon 1991

JOËL DE ROSNAY
Le Macroscope
Le Seuil. 1975.

La boîte

Plus de nature, moins de culture
Plus d’écosophie vers l’anarchie
Pas une révolution, la refondation
La pyramide (pouvoir, savoir, avoir- ) et le réseau (échange, émotion, partage)
En joie des cratophiles, les arquéphiles
Au piquet de la meute de velours grégaire
Le troupeau bêle à l’unisson, la mode sévit
Soumission au menu du jour, d’avoir, de paraître appétissant
Les fourches caudines de la route enfantine
L’Homme en miettes n’est pas dans son assiette
La panique, c’est le délire
La culture ? Une cathédrale de papier.
Philobates et ocnophiles
En gifle de l’anthropocentriste, le biophile, bras ouverts,
Objectivité, subjectivité fondus en holistivité
De la démocratie anthropocentriste vers l’anarchie verte
De la dystopie à l’utopie
Des bégaiements culturels à l’emprise naturelle.
Au loin la sociologie, que vienne l’éthologie
Le soleil en la lune pour que naisse Solune
Gaudeamus hodie !

Répondre

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici