25 janvier 2020, premier jour d’une nouvelle année dans le calendrier chinois. Cette nouvelle année prend le nom d’Année Rat Métal Yang ; mais pourquoi cette appellation ?

Ces trois mots nous renvoient aux trois cyclologies de la pensée taoïste :

  • Une cyclologie binaire : le Yin et le Yang sont les deux grandes formes de la Vie dans la Nature ; cela concerne aussi bien les êtres vivants, les végétaux que le monde minéral. Ces deux « vitalités » sont évidemment liées dans une relation solaire, dextrogyre, où le Yin se transmute en Yang avant lui-même d’évoluer vers le Yin. Cette cyclologie est représentée par le symbole du Tai Ki (voir schéma ci-dessous). Dans le calendrier chinois, les années paires sont considérées comme Yang et les années impaires comme Yin. 2020 étant une année paire (bien que cela soit la 4717ème année du calendrier chinois), c’est donc une année Yang.

  • Une cyclologie dénaire c’est-à-dire à base 10 : les 10 éléments de cette cyclologie sont les cinq éléments traditionnels (le Bois, le Feu, la Terre, le Métal et l’Eau) dans les deux formes Yin et Yang ce qui donne : Bois Yang – Bois Yin, Feu Yang-Feu Yin, Terre Yang-Terre Yin, Métal Yang-Métal Yin, Eau Yang-Eau Yin. 2020 est sous l’influence de l’élément Métal sous sa forme Yang. (dans le schéma ci-dessous les noms des animaux représentent les 12 énergies de la cyclologie duodénaire)

  • Une cyclologie duodénaire, c’est-à-dire à base douze : les 12 éléments de cette cyclologie sont les six énergies traditionnelles (Tae yin, Chao Yin, Tsué Yin, chao Yang, Yang Ming, Tae Yang) dans les deux formes yin et Yang. 2020 est sous l’influence de l’énergie Chao Yang sous sa forme Yang, habituellement symbolisée par le Rat ou la Souris.

On peut considérer le processus initiatique sur la base du cycle de Fou-Hi : L’initiation commence au stade de l’énergie Tae Yin pour aboutir à l’énergie Tae Yang et l’éventuel passage au Yang total (où tout est esprit).

La pensée taoïste a la spécificité d’irriguer toutes les formes de vie que ce soit la philosophie, la médecine, le commerce, l’amour ou autre chose avec l’objectif de trouver l’harmonie et la sagesse. Voir aussi une présentation du taoïsme sous forme de diaporama

On peut utiliser ces cyclologies de diverses manières mais l’essentiel, à mon avis, serait de s’en servir comme des outils de compréhension de la complexité de la vie.

Qui dit cyclologie, sous-entend un enchainement de processus ; un exemple facile vient de l’observation de la nature et en particulier de la vie végétale :

  • Prenons un exemple de l’utilisation du cycle dénaire : au départ il y a une graine dans la terre ; cette graine donne une pousse qui sort de terre (dynamisme de l’élément Bois Yin puis Yang), va grandir et donner des fleurs (dynamisme de l’élément Feu Yin puis Yang), puis viendront des fruits (dynamisme de l’élément Terre Yin puis Yang) , ensuite ce sera le temps des feuilles mortes (dynamisme de l’élément Métal Yin puis Yang), et les fruits donneront des graines (dynamisme de l’élément Eau Yin puis Yang) avant qu’un nouveau cycle recommence. De la même manière, l’existence humaine peut se retrouver dans cette cyclologie : la naissance et la croissance (dynamisme de l’élément Bois Yin puis Yang), l’âge du jeune adulte avec la passion (dynamisme de l’élément Feu Yin puis Yang), le stade de l’adulte productif (dynamisme de l’élément Terre Yin puis Yang), l’automne de la vieillesse (dynamisme de l’élément Métal Yin puis Yang), et la mort avec ce qu’il reste pour la transmission  (dynamisme de l’élément Eau Yin puis Yang). On peut concevoir la démarche maçonnique à partir de cette cyclologie ; le 1er degré avec dynamisme de l’élément Bois Yin puis Yang, le 2ème degré reprendrait les deux dynamismes  de l’élément Feu Yin puis Yang et de l’élément Terre Yin puis Yang et le 3ème degré avec les deux éléments Métal Yin puis Yang et Eau Yin puis Yang.

 

  • Pour les énergies, c’est un peu plus compliqué (voir le schéma ci-dessus du cycle de Fou-Hi) : Tout commence par « l’insémination » du Yin total par le Yang Total (on pourrait la comprendre comme l’action de l’Esprit sur la Matière). Cette « insémination » produit l’énergie Tae Yin (ou petit Yin), ensuite viendra l’énergie Chao Yin (ou Yin moyen), suivie de l’énergie Tsue yin (ou Grand Yin), qui se transmutera en énergie Chao Yang (ou petit yang), puis en énergie Yang Ming (ou Yang moyen) avant d’aboutir à l’énergie Tae Yang (ou grand Yang) qui redonnera le Yang Total. Cette cyclologie est symbolisée par le cycle de Fou-Hi. L’intérêt de cette cyclologie est de présenter une évolution des processus intimes qui lient l’esprit et la matière.

Ces trois cyclologies nous donnent un premier enseignement : les lois de la nature sont immuables et impliquent une décomposition de l’évolution en plusieurs stades avant une reprise du processus. En franc-maçonnerie, on pourrait évoquer la cyclologie à base trois qui enchainent les stades d’apprenti-e, compagnon-ne, maître-sse, avant de refaire un nouveau cycle, ce que sous-entend l’expression « Nous sommes des éternels apprenti-e-s ». On pourrait ainsi observer que les 33 degrés du REAA ne sont en fait que 11 cycles de 3 degrés.

C’est en respectant le cours du temps symbolique que l’on peut espérer se mettre en harmonie avec la nature.

Contrairement aux trois grandes religions du Livre, le taoïsme ne privilégie pas la voie d’un prophète. Chacun est libre ; l’important étant de comprendre la logique sur laquelle se base le raisonnement taoïste.

Il y a eu, bien sûr, de nombreuses déclinaisons des réflexions de Lao Tseu ; on a voulu en faire une religion avec des rituels et des interdits mais avec le temps les divisions ont sclérosé l’originalité de cette philosophie.

En Franc-Maçonnerie aussi, à partir d’une démarche de paix, de perfectionnement et de fraternité, on a vu se développer des rites plus ou moins compliqués, imposant des prescriptions spécifiques pour au total aboutir à la division et l’incompréhension qui ont dénaturé l’élan initial.

Ainsi en a-t-il été de la pensée taoïste qui aujourd’hui, pour le grand public, se résume souvent à l’interprétation astrologique qui n’est au final qu’une reformulation d’une pensée magique qui n’a rien à voir avec le taoïsme..

Voir aussi une présentation du taoïsme sous forme de diaporama

Répondre

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici