Il faut comprendre le mot « Régime » dans son ancienne acception : « Façon de régir; ensemble de règles, de facteurs qui caractérisent le fonctionnement, le cours de quelque chose. » (source CNRTL)

Logiquement, le régime écossais rectifié débouche sur le rite écossais rectifié.

Historiquement la création du Régime Ecossais Rectifié, par Le Convent des Gaules réuni à Lyon du 25 novembre au 10 décembre 1778 sous l’autorité de Jean-Baptiste WILLERMOZ, fut un véritable schisme (définition : Acte par lequel un groupe de personnes appartenant à une confession religieuse se sépare de celle-ci et reconnaît une autorité spirituelle différente. Source CNRTL) dans la mesure où il transforme complètement l’orthodoxie maçonnique de la « Grand Lodge of London and Westminster » créée en 1717.

Cette transformation apporte quatre grandes modifications non inscrites dans les Constitutions d’Anderson :

  • Le parcours initiatique ne se fait plus en trois degrés mais en quatre,
  • Il est institué un « ordre intérieur », ordre de type chevaleresque fonctionnant sous l’égide d’un Préfet lui-même sous l’autorité d’un grand Prieur ; cet ordre intérieur réunit les Ecuyers Novices et les Chevaliers Bienfaisants de la Cité Sainte.
  • Le but de l’initiation se comprend dans le cadre de l’ésotérisme chrétien « vers le retour de la difformité à la conformité, de l’état déchu à l’état d’avant la chute de l’Homme». Sommairement, il s’agit réellement d’une démarche 100% mystique !
  • Il existe théoriquement une classe dite « secrète » à deux « étages » (Profession et Grande Profession), destinée à veiller à la préservation de la spécificité du régime.

On pourrait dire que le Régime Ecossais rectifié a inventé une franc-maçonnerie parallèle à la franc-maçonnerie traditionnelle avec une logique qui lui est propre.

Si le rite écossais rectifié est aujourd’hui pratiqué dans différentes obédiences, sa spécificité et sa cohérence sont le mieux vécues dans une organisation particulière représentée par le Grand Prieuré des Gaules.

Quoi qu’il en soit, la plupart des grandes obédiences abritent des loges fonctionnant au RER et il est possible de les visiter et de participer à leurs travaux au moins pour les trois premiers degrés. Signalons qu’il existe aussi des loges féminines travaillant au RER.

C’est à mon avis pour ces visiteuses et visiteurs que cet « Abécédaire du Régime Ecossais Rectifié au grade d’apprenti » sera le plus précieux ! Ecrit par André Paganis et Emilien Tournon, deux francs-maçons ayant gravi les principales marches de ce Régime, il propose une première approche qui permet de ne pas se sentir trop perdu par un rituel différent. Celles et ceux qui travaillent au RER ont d’autres possibilités d’appréhender la démarche et d’approfondir leurs connaissances.

L’opuscule traite en quelques lignes 143 items qui sont expliqués très simplement parfois un peu succinctement mais on comprend que l’ouvrage ne se situe pas dans le registre des titres de référence  ; quelques encarts sur des sujets propres à ce rite et un rappel sur les documents essentiels au fonctionnement d’une loge au RER complètent l’abécédaire proprement dit.

Ce petit livre de 86 pages se veut être un outil de travail en offrant une dizaine de pages vierges pouvant permettre des annotations personnelles.

Le préambule retrace la logique globale du « parcours RER » et une petite bibliographie sur le RER est proposée en fin d’ouvrage.

La présentation aérée est très agréable ; on aurait pu imaginer un sommaire reprenant la liste des différents items abordés pour pouvoir se rendre directement à la page concernée.

On retrouve bien ce qui fait l’attrait de ce rite :

  • le sérieux
  • le respect d’un rituel fondé sur des valeurs
  • la volonté de se détacher du monde profane
  • la cohésion du groupe.

En franc-maçonnerie, l’humour n’est jamais loin, et on le retrouve dans la présentation d’Emilien Tournon, qui, en plus de ses qualités maçonniques propres au RER, s’affiche comme « libre penseur » ! A priori, Jean-Baptiste Willermoz ne s’est pas « réveillé » pour autant !

Signalons qu’il est prévu deux nouvelles éditions :

  • l’Abécédaire du Régime Ecossais Rectifié au grade de compagnon
  • et l’Abécédaire du Régime Ecossais Rectifié au grade de maître

On peut trouver cet ouvrage dans toutes les librairies mais également sur les sites de vente par internet (scribe, fnac, etc.) et aussi sur le site dédié à l’ouvrage à un prix d’appel à 15 €

L’Abécédaire du Régime Ecossais Rectifié au grade d’apprenti
Auteurs : André Paganis et Emilien Tournon
Edition d’Aumont-Pocket
Prix : 17 €

Répondre

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici